fiscalite assurance vie

Assurance vie et fiscalité

Des épargnants de plus en plus dynamiques :

Pour constituer efficacement un patrimoine, il est nécessaire de faire fructifier une partie de son épargne sur le long terme. En règle générale, ce sont les actions et les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), malgré des hauts et des bas, sont les meilleurs placements sur la durée.

Pendant que les taux des placements sécurisés (livré A, épargne logement, obligations) ne cessaient de baisser au long des 10 dernières années, les bourses françaises et internationales ont affiché de performances remarquables.

Se rendant à l’évidence des très faibles rémunérations servies par les placements sécurisés, de plus en plus d’épargnants ont décidé, à juste titre, de profiter du dynamisme des marchés boursiers.

Attention, la fiscalité peut amputer votre épargne !

Si le particulier n’y prête pas suffisamment attention, son épargne se trouvera lourdement taxé… Aussi, gérer plus activement et avoir de meilleures performances, c’est savoir-faire diminué légalement les prélèvements fiscaux sur votre épargne.

Les solutions qui peuvent diminuer la fiscalité :

En France, il existe deux « niches » qui permettent d’adoucir le sort de l’épargnant :

Le PEA : Plan Épargne en Actions :

Il permet à un particulier de gérer un portefeuille titre sans impôt sur la plus-value et les revenus à condition de ne pas désinvestir pendant 5 ans. Toutefois, une limite de dépôt de 150.000€ par adulte et un choix limité aux actions françaises ne permet pas à son détenteur de diversifier suffisamment son patrimoine.

Autre limite, en cas de décès, un PEA détenu en banque n’est pas exonéré des droits de succession.

L’assurance Vie

Elle permet une défiscalisation bien plus importante que le PEA. En effet contrairement au PEA, il est possible d’utiliser un ou plusieurs contrats d’assurance vie multi-supports qui permettront au particulier de gérer son épargne sans limite de dépôt.

De plus, le choix des actions n’est pas limité aux frontières de l’hexagone et permet d’accéder à tous les marchés internationaux (européens, américains, asiatique, pays émergents, …).

De même, l’investissement n’a pas de limite sectorielle et permet d’accéder aussi bien à toutes les catégories d’actions qu’aux catégories obligations, monétaires, immobilières, etc.

Enfin, l’assurance vie offre en plus l’avantage considérable de pouvoir transmettre un capital à ses proches sans paiement de droits de succession, selon les dispositions légales, exonéré d’impôt sur les plus-values et les revenus.

C’est sans conteste la solution la plus complète qui permet au particulier d’alléger fortement la pression fiscale en vue de se constituer, de gérer et de transmettre efficacement son patrimoine, mais pour exploiter pleinement ces avantages encore faut-il choisir un bon contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont marqués (requis):

Back to Top